Raymond Bonnet

Raymond Bonnet

Raymond Bonnet est le doyen de nos auteurs. A 92 ans, il continue encore aujourd’hui à véhiculer son histoire à travers son ouvrage "Condamné à mort par les Japonais. D’Aurillac à Saïgon, tribulations d’un résistant (1491-1946)" pour ne pas oublier ces hommes toujours au combat lorsque la fin de la Seconde Guerre Mondiale fut proclamée, le 8 mai 1945.

Après une carrière en Afrique, Raymond Bonnet vit aujourd’hui avec son épouse sur la Côte d’Azur. Commandeur de la Légion d’honneur, il a reçu également de nombreuses distinctions honorifiques pour son engagement à défendre la France (la Croix de guerre de 39-45, la Médaille de la Résistance, la Croix du combattant, la Croix du combattant volontaire de 1939-1945, la Croix du combattant volontaire de la Résistance, la Médaille d’Outre-mer “extrême-orient”, la Médaille des déportés résistants et la Médaille des blessés de guerre).

Impliqué dans les mouvements d’anciens résistants, il témoigne aujourd’hui de son histoire dans les collèges et lycées, dans le cadre du Concours de la Résistance et de la Déportation.

Le mot de l’auteur :
Mes chers futurs lecteurs... Dans cet ouvrage, j’ai tenu à témoigner d’une période marquante, tant pour ma propre existence que pour l’histoire de la France. Très peu sont ceux à la connaître, d’où ma volonté d’en laisser une trace à travers ce récit.
La Seconde Guerre Mondiale a pris fin le 8 mai 1945, affirme-t-on. Cette date est pour moi erronée. Il serait en effet plus juste de dire que le conflit s’est définitivement achevé le 2 septembre 1945, jour de la capitulation japonaise.
Jusqu’à cet événement, des hommes ont en effet continué à se battre, à souffrir la torture et à périr en Indochine française pour lutter contre l’occupant japonais (Le Japon de l’empereur Hirohito faisait alors partie de la coalition des puissances de l’Axe qui comprenait l’Allemagne du IIIe Reich et l’Italie de Mussolini).
Pourquoi devrions-nous les oublier, alors qu’ils servaient eux aussi les intérêts de la France ?
Peut-être ma propre expérience pourra-t-elle, en partie, réparer cet oubli...

COMMANDER CET OUVRAGE :
Très bientôt disponible...

Galerie photo